AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 [Intrigue n°1] Soirée de Bienvenue - La fontaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


▌Messages : 272

MessageSujet: [Intrigue n°1] Soirée de Bienvenue - La fontaine   Mar 29 Sep - 19:16

Soirée de Bienvenue - La fontaine

1er septembre, 17h. L’été persistait, déployant sur l’île de Batz un voile de lumière et de chaleur qui n’avait rien de déplaisant. L’heure de la rentrée avait sonné, et chacun avait été prié de se rendre à 14h au port de Roscoff, afin de se préparer à vivre une nouvelle année pleine d’enrichissements et d’expériences diverses !

Après avoir emprunté le ferry reliant le port de Roscoff à Port-Brume, les élèves, le personnel de Beauxbâtons et les sorciers de passage (conviés sur invitation présidentielle) avaient été invités à prendre place à bord de calèche tirées par de grands chevaux à l'air majestueux, afin de se rendre jusqu’à l’Académie. Là, sur le perron du château, la directrice accueilla tout ce petit monde d’un sourire chaleureux et lança, sa voix raisonnant à l’aide d’un Sonorus particulièrement bien exécuté :

« Bienvenue à tous, que vous soyez étudiants ou déjà diplômés ! Je suis ravie de vous retrouver pour une nouvelle année ! A l'attention des élèves : j’espère que vous avez bien profité de vos vacances, et que vous vous êtes bien reposés, sans pour autant mettre de côtés vos cours ! »

Un sourire malicieux se glissa sur ses lèvres.

« Mais je suis sûre que vous avez profité de ces deux mois de liberté pour feuilleter vos manuels scolaires et vous tenir au courant de l’actualité sorcière ! Sinon, vos professeurs et moi-mêmes serons très déçus. »

Elle embrassa l’entourage d’un regard pétillant.

« Cette année promet d’être riche en rebondissements ! Nous avons quelque chose d’extrêmement important à vous annoncer, et c'est pourquoi nous avons tenus à inviter le plus de sorciers possibles à nous rejoindre, mais avant, commençons par le commencement : il est temps de répartir nos nouvelles recrues ! Il y a quatre maisons à Beauxbâtons, comme vous devez le savoir, basées sur vos affinités élémentaires. Afin d’être répartis, il n’y a rien de plus simple : vous allez devoir boire l’eau de notre Fontaine magique, et nous saurons quelle sera votre maison attitrée. La Fontaine se trouve dans la cour de l’Académie, où vous êtes tous invités à vous rendre ; ne vous inquiétez pas pour vos bagages, nos elfes seront enchantés de s’en occuper et de les emmener au château. Un buffet a également été préparé dans la cour, à l’attention de vous tous, mais n’abusez pas trop des bonnes choses ! Maintenant, suivez-moi ! »

Et d’un geste élégant, elle invita ses auditeurs à lui emboîter le pas jusqu’à la cour intérieure de l’école, spécialement aménagée pour l’occasion.

Et c’est là que débute notre histoire !

L’eau de la Fontaine magique qui trône au cœur de la cour scintille sous la lumière blanche du soleil. Près de la sculpture qui fait la fierté de l’école, deux larges tables ont été dressées. La première est réservée aux élèves de 1re année et est recouverte de timbales en étain contenant diverses boissons et sodas. La seconde est destinée à tous les autres, et on y trouve aussi bien de la Bièraubeurre que du jus de citrouille ou du champagne -mais attention, les élèves de moins de dix-huit ans n'ont le droit qu'à une seule coupe !

Pendant que les autres se retrouvent , les 1res années ont été invitées à se rassembler près de la Fontaine. Un par un, ils sont priés de goûter à son eau et… de voir le résultat ! Aucun ordre précis n’est à respecter, tant que tout le monde y passe. La directrice les surveille attentivement afin d'être sûre que tout le monde en boive.

Les autres élèves peuvent s’installer plus loin dans la cour, ou venir près de la Fontaine accueillir leurs nouveaux camarades et assister à leur répartition (et en profiter pour prendre un verre ou deux). De même, les professeurs, le personnel et les autres sorciers sont libres d’aller et venir dans toute la cour.

Maintenant, laissons les jeunes élèves boire l’eau de la Fontaine, et les autres se retrouver et partager une bièraubeurre, afin de célébrer cette rentrée comme il se doit !

A l’entrée de la cour se dresse un sorcier au visage déterminé, qui déploie sur tout ce petit monde un regard inquisiteur. Qui est-il et que veut-il, ça, c'est une bonne question !

Quelques petites indications HJ !
La première intrigue est enfin là ! Elle est mise en place tout particulièrement pour les premières années mais bien entendu, tout le monde y est convié ! Cette intrigue est avant tout là pour que vous vous amusiez tous ! Afin que tout soit bien clair, quelques petites règles néanmoins :

- afin que chacun s'y retrouve et que les interactions entre les personnages soient plus facilement identifiables, nous vous demandons de faire un petit récapitulatif en fin de post ! Par exemple : « Mike a salué Amandine et lui a fiat un baisemain, il a demandé des nouvelles à Ben avant d'attraper un gâteau. » Il faudrait également indiquer les changements de topics : si Mike est à proximité des tables et qu'il veut aller voir la cérémonie de répartition, il faudra le signaler afin que tout le monde ai bien suivit l'action !

- on essaye de rester sur des posts courts, toujours dans l'objectif que chacun s'y retrouve.

Last but not least, le topic propre à la répartition des premières années, s'il est ouvert à tous, est sujet à quelques spécificités :
- tous les premières élèves de première année, sans exception, doivent y passer !
- lorsqu'un élève de première année à posté, le prochain post est obligatoirement réservé à L'alchimiste, afin que ce dernier procède à la validation de l'élève en question !
- enfin, les élèves plus âgés, professeurs et adultes de passage ont tout à fait le droit de venir assister à la répartition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://port-brume.harrypotterrpg.fr
avatar


▌Messages : 440

MessageSujet: Re: [Intrigue n°1] Soirée de Bienvenue - La fontaine   Mar 29 Sep - 21:25

Qu’ils étaient mignons ! De vrais petits chatons, avec leurs regards hagards et leurs airs déboussolés. A croire qu’ils s’attendaient à être dévorés tout crus, agrémentés de mayonnaise et de sauce barbecue. Pauvres petits élèves ! Héhéhé, c'était beaucoup trop adorable.

Solas les observait attentivement, caressant chaque visage d’un regard acéré, fermement cramponné à son verre de Breizh Cola. Pas de repos pour les guerriers, comme disait papy Jean-Michel : c’était peut-être la rentrée, mais ce n’était pas ce soir qu’il inonderait ses veines de champagne et finirait la soirée debout sur une table, en caleçon orné de petits poneys, à agiter les bras en scandant quelque chose comme « POURQUOI JE VIIIS, POURQUOI JE MEUUURS, POUQUOI JE RIIIS, POURQUOI JE *blurps* » ! Il devait garder l’esprit clair afin de surveiller les nouvelles recrues de l’Académie ! Alors ce soir, le Solas Florentin sauvage carburait au soda !

Le professeur adorait les rassemblements de ce genre. Il y avait tant de choses à voir : les sourires de ceux qui étaient heureux de se retrouver, les moues dubitatives de ceux qui auraient préféré rester chez eux à fusionner avec leurs Game Boy, les regards avides de ceux qui avaient repérés la nourriture et la boisson… Et les collègues, prêts à vivre une nouvelle année pleine de rebondissements, de points en moins et de retenue ! Lui-même avait hâte de commencer à enseigner, et à emplir de connaissances toutes ces petites têtes saturées d’hormones, et plus vides que des tonneaux après une fête de la bière à Munich. Oh oui, vivement que l'année scolaire débute pour de vrai !

Mais tout vient à point à qui sait attendre, et il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs et rien ne sert à courir il faut partir à point, en attendant, il sirotait tranquillement son coca breton, planté comme un poireau en costume moldu près de la Fontaine, à admirer les nouveaux élèves. Hm, tiens, il y en avait un qui avait l’air de sacrément planer. Il espéra secrètement qu’il se prendrait malencontreusement les pieds dans ses lacets de chaussure, et fut déçu de le voir mettre un pied devant l’autre sans trop d’encombre.  Oh, tiens, il y en avait une avec des cheveux roux… hm, non, deux ! Drôle de promotion. Une promotion de petites carottes. Il aimait bien ça ♥

Il adressa un sourire à toutes ces nouvelles recrues et leur lança gaiement, ignorant le regard en coin de Mme Moreau : « Bienvenue, les enfants ! Je suis ravi de vous rencontrer, et j’ai hâte de faire plus ample connaissance avec vous. J’espère que vous irez dans ma Maison. Sinon, vous serez mes cobayes attitrés pour mon prochain cours sur les poisons. Bonne répartition ♥ ». Il prit une nouvelle gorgée de son soda et reporta son attention sur les autres élèves qui gravitaient dans le coin, attirés par la répartition et par les coupes de champagne mises à leur disposition. « Et vous, les anciens, ce n’est pas parce que vous êtes déjà répartis que je ne vous surveille pas : une seule coupe par élève ! Vous n’avez jamais entendu parler des dangers de l’addiction à l’alcool ? Si ce n'est pas le cas, je me ferai un plaisir de vous les enseigner, samedi soir, de 18h à 23h ! » Et pourquoi est-ce que personne ne l’écoutait, hein ?

~~~

En bref : Solas boit du coca en observant les 1res années, tout attendri, et en leur faisant croire que s'ils ne vont pas dans la maison de l'Air ils finiront empoisonnés. Il surveille aussi que les élèves ne boivent pas trop de champagne et les menace de les mettre en retenue samedi soir avec lui s'ils en reprennent. A part ça, il ne bouge pas d'un pouce.


Dernière édition par Solas M. Florentin le Mar 29 Sep - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌Messages : 251

MessageSujet: Re: [Intrigue n°1] Soirée de Bienvenue - La fontaine   Mar 29 Sep - 22:35

    Irwin s'était rendu jusqu'au port de Roscoff avec un étrange pressentiment. Il n'avait pas la moindre envie d'être là, pas du tout envie de quitter ses parents, ses frères, encore moins sa sœur. Pendant toutes ces années, Sasha avait été là, juste à côté de lui, dans l'ombre bien souvent, prête à bondir lorsque quelque chose ne se déroulait pas comme prévu. Elle lui avait donné sa force – ou avait essayé, tout du moins – et tout son amour : comment allait-il faire, sans elle ? Au cours des dernières semaines, Sasha était devenue son ancre. Et il devait s'en séparer ?! S'éloigner d'elle ? Et puis quoi, encore ?

    Les Rossignol avaient fermés la boulangerie pour l'occasion. La famille avait absolument tenue à être présente au grand complet pour le départ d'Irwin. Les yeux d'Emily étaient humides, bien qu'elle faisait tout son possible pour se contenir. Mathieu passait son temps à dire à qui voulait l'entendre qu'il était « très fier de son petit, ah ça oui ! », Sasha ne le lâchait pas d'un pouce et serrait fort la main de son frère dans la sienne. Jake et Tom étaient comme fous ! Les jumeaux auraient donné n'importe quoi pour se rendre à Beauxbâtons à la place de leur frère.

    Quant à Louison, il dévorait des yeux ce nouveau monde qui l'entourait sans se soucier des émotions qui traversaient sa petite famille. Il déposa un bisous plein de bave sur la joue d'Irwin avant que le jeune garçon ne monte sur le bateau avant de demander à Sasha « ou y va, Iwiiiin ? ».

    Les Rossignol avaient agités leurs mains de toutes leurs forces jusqu'à ce que le bateau qui reliait Roscoff à l'île de Batz ne deviennent à peine plus gros qu'un point à l'horizon.

    Et maintenant, Irwin se trouvait étrangement désemparé ! Seul, loin des siens, perdu dans la foule d'élèves, de professeurs et de sorciers, selon les dires de Mme Moreau, la directrice de l'école. Et voilà qu'un chaton venait se poser sur ses pieds ! Mais ! Il tâcha de ne pas y prêter trop d'attention et tenta de se concentrer sur les paroles de la directrice. Boire de l'eau de la fontaine ? Devant tout le monde ? Le jeune garçon se senti rougir malgré lui. Il aurait voulu se cacher derrière ses cheveux – mais sa mère les avait coupés avant la rentrée, « pour qu'il soit bien présentable ! » Allons donc !

    Et sans qu'il ne comprenne ce qu'il se passait, il avait suivit Mme Moreau jusqu'à une fontaine qui étincelait sous le soleil. Irwin resta un instant bouche bée. C'était magnifique … le chaton semblait être d'accord avec lui et fila se dorer au soleil, s'affalant de tout son long sur le rebord pavé de la fontaine. Irwin allait s'approcher un petit peu plus pour, peut être le caresser, l'observer de plus près … mais un sorcier qui semblait être arrivé comme par magie lui coupa le chemin ! Le garçon sursauta, rougit violemment une nouvelle fois. Bienvenue ? Sa maison ? Laquelle était-ce ?! Irwin tâcha de le deviner en regardant l'homme avant que … quoi ?! COBAYE ?!

    Maman …

    On le poussa ; Irwin se retrouva collé à la fontaine d'un seul coup. Il agita les bras dans les airs, à toute allure, tâcha de retrouver son équilibre, manqua de tomber dans l'eau … là ! Il y était. Madame Moreau lui tendit une coupe d'étain avec un sourire indulgent. Irwin décida qu'elle était plutôt sympathique. Sans trop savoir ce qu'il faisait, le garçon remplit rapidement la coupe avec l'eau de la fontaine. Il l'observa un instant. Quoi, c'était cette chose qui allait lui dire dans quelle maison il allait passer les huit prochaines années ? Mais … COMMENT ?!

    Un petit peu plus loin, une sorcière vêtue d'une longue cape verte émeraude soupira.

    « Non mais … qu'est ce qu'il attends pour boire cette coupe ?! Celui là, il ne finira clairement pas dans chez moi ! Pas assez dégourdit pour rejoindre ceux de la Terre !
    - Je vous remercie pour votre verve, Mademoiselle Green. Prenez votre temps, mon cher. »

    Irwin croisa le regard de la dénommée Mademoiselle Green avant que la directrice ne lui adresse un nouveau sourire. Il balbutia quelques mots maladroits, hocha la tête et avala une gorgée de l'eau de la coupe à toute allure, hoqueta un instant et …

    Bien. Et maintenant ?!

    Résumé :
    Irwin s'emberlificote les jambes jusqu'à la fontaine. Gribouille, le chat de la directrice lui marche dessus avant d'aller se dorer la pilule au soleil, sur le rebord de la fontaine.
    Irwin manque de tomber dans la fontaine, Deborah se monte un poil condescendante envers lui et il boit l'eau de la coupe, enfin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌Messages : 272

MessageSujet: Re: [Intrigue n°1] Soirée de Bienvenue - La fontaine   Mar 29 Sep - 23:05

Durant quelques secondes, rien ne se passe... et puis une curieuse brume s'élève de la coupe, tourbillonnant dans les airs en volutes bleutées, dissimulant ton visage. Tu ne vois rien, plus rien que ce bleu qui enveloppe ton horizon. A la vue de cette brume colorée, certains élèves applaudissent vigoureusement. Et la fumée s'estompe peu à peu. Félicitations, te voilà réparti dans la maison de l'Eau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://port-brume.harrypotterrpg.fr
avatar


▌Messages : 69

MessageSujet: Re: [Intrigue n°1] Soirée de Bienvenue - La fontaine   Mar 29 Sep - 23:55


    Mia ne tenait plus en place. Elle avait envie d’aller mettre son nez partout et de découvrir la fameuse Académie de Beauxbâtons dont on lui avait tant rebattu les oreilles. A 14h, ses parents l’avaient laissée au port de Roscoff, avec Adriel. Ils s’étaient embrassés, tous un peu émus de se séparer pour si longtemps. Après avoir promis de bien faire ses devoirs, de ne pas mettre ses coudes sur la table et de s’habiller chaudement pour sortir, Mia avait enfin pu embarquer à bord du ferry. En se retrouvant devant le château pour attendre que la directrice ait terminé son discours, Mia réalisa à quel point tout ce qu’on lui avait dit sur le château était faux. Ce n’était ni beau, ni grand : c’était magnifique et imposant. Elle était pratiquement sûre qu’elle se perdrait dès le premier jour.

    Lorsqu’ils purent enfin entrer dans la cour intérieure, Mia partit automatiquement vers la fontaine, tirant Adriel derrière elle par la manche, et se planta au premier rang. On ne s’était pas foutu d’eux : c’était une sacrée grosse fontaine. Mais en analysant bien le fond de la scène, Mia repéra quelque chose de beaucoup plus intéressant. Le buffet. Il était juste là, derrière. Chargé de toutes sortes de choses qui la faisaient saliver d’avance. Elle se leva sur la pointe des pieds pour regarder un peu mieux ce qu’on pouvait grignoter, s’appuyant sur son meilleur ami pour garder l’équilibre.

    « Je vois des olives. Et de la quiche. »

    Adriel la dépassait d’une tête, voire plus, mais elle crut bon de l’informer de ses découvertes, o combien importantes. Un professeur capta son attention en leur adressant quelques mots « d’encouragement », ou ce qui s’en approchait. En tout cas, Mia le trouva très aimable et décida qu’elle l’aimait bien. Un garçon s’approcha de la fontaine et elle reporta son attention sur lui. Très bien, quelqu'un qui se dévouait pour passer premier ! Il avait l’air gentil. Un peu manche, mais gentil. Le garçon remplit la coupe et attendit….eh bien. Mia ne savait pas trop ce qu’il attendait, en fait. Il devait être intimidé. Surement par la grande asperge qui venait de le houspiller. Elle, elle avait l’air beaucoup moins gentil. Le garçon vida le contenu de sa coupe et Mia retint son souffle. (Le père d’Adriel lui avait raconté qu’il arrivait parfois que les élèves soient accidentellement transformés en flaque d’eau en buvant celle de la fontaine.) Un genre de brume bleue s’éleva devant son visage. Hum. C’était beaucoup moins impressionnant qu’elle l’avait imaginé. Elle applaudit son camarade qui avait désormais une maison. Il fallait maintenant qu’elle se motive à avancer, un pas devant l’autre pour faire comme lui. La tripotée de professeurs qui campaient devant la fontaine ne l’aidait pas vraiment à se décider. Elle ferma les yeux un instant, pensa à son père, si fier d’elle, rouvrit les yeux et inspira profondément. Aller Mia, fonce dans le tas ! Elle sera rapidement la main d’Adriel et avança, bien décidée à en terminer avec cette répartition. Plus vite elle le ferait, plus vite elle pourrait se jeter sur les petits fours !

    Mia s’arrêta devant la fontaine et respira profondément. Elle pria intérieurement pour tomber dans une maison chouette. Où elle se sentirait comme chez elle, entourée par des gens qui la comprendraient. Elle adressa un sourire timide à la directrice, puis prit la coupe et la remplit d’eau. Est-ce qu’au moins ils la nettoyaient de temps en temps cette coupe ? C’était pas très hygiénique si on y réfléchissait bien. Elle fut tirée de ses pensées par un petit raclement de gorge derrière elle. Elle marmonna un « santé » pas vraiment rassuré et vida la coupe d’une traite. Mia baissa les yeux sur son corps : rien n’avait l’air d’avoir changé, elle était entière et solide. Ouf.

    En résumé : Mia s'assure d'abord que l'eau n'est pas empoisonnée en regardant Irwin passer premier. Puis elle s'approche à son tour pour être répartie et pouvoir s'empiffrer au buffet. Pour le moment, elle ne bouge pas de la fontaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌Messages : 272

MessageSujet: Re: [Intrigue n°1] Soirée de Bienvenue - La fontaine   Mer 30 Sep - 10:37

Durant quelques secondes, rien ne se passe... et puis une curieuse brume s'élève de la coupe, tourbillonnant dans les airs en volutes d'une belle couleur brique, dissimulant ton visage. Tu ne vois rien, plus rien que ce rouge qui enveloppe ton horizon. A la vue de cette brume colorée, certains élèves applaudissent vigoureusement. Et la fumée s'estompe peu à peu. Félicitations, te voilà réparti dans la maison du Feu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://port-brume.harrypotterrpg.fr
avatar


▌Messages : 377

MessageSujet: Re: [Intrigue n°1] Soirée de Bienvenue - La fontaine   Mer 30 Sep - 17:54

Caroline avait doucement découvert le monde magique durant la semaine qu’elle avait passé seule à Roscoff. Elle logeait dans la ville moldue mais elle avait du se rentre à plusieurs reprises dans le quartier sorcier pour chercher les quelques affaires scolaires que sa mère n’avait pas pu commander, notamment sa baguette magique. Rien qu’en pensant à ce mot, Caroline se sentait ridicule… Malgré ce qu’elle avait vu, elle continuait à ne pas vouloir y croire, ça ne pouvait pas être de la magie parce que cela n’existe pas la magie ! Elle était certaine qu’il y avait une raison scientifique derrière tout cela et pour se rassurer, lorsqu’elle n’était pas de sortie, la jeune fille avait feuilleté des ouvrages de mathématiques : les livres de physique risquaient trop de la questionner sur la crédibilité scientifique de ce qu’elle avait vu dans les rues.

Au bout d’une semaine seule, la jeune fille commençait à s’ennuyer mais ce n’était pas pour autant qu’elle était soulagée à l’idée que ce soit déjà le jour de la rentrée. Elle se disait que finalement elle n’aurait peut-être pas du nier la réalité et qu’elle aurait mieux fait d’accepter son entrée dans l’école de magie et de se renseigner sur celle-ci. Au lieu de cela, c’est ignorait tout de ce qui l’attendait que Caroline s’était rendue au port de Roscoff à 14h ce jour là. Elle trainait derrière elle sa valise énorme et surtout énormément lourde : 32kg, elle l’avait pesé avant de partir de chez elle. Là-bas elle avait retrouvé des dizaines d’autres élèves, la plupart entourés de leurs familles, ainsi que de nombreux adultes discutant. Et le moins que l’on puisse dire c’était que la majorité d’entre eux avait l’air très excitée. Devant tant d’agitation, Caroline préféra rester dans son coin, se faire oublier et essayer de se rassurer comme elle le pouvait. Un instant elle pensa même ne pas monter sur le ferry qui la conduirait à sa nouvelle école… Mais elle se rendit à l’évidence : elle n’avait pas le choix. Si elle n’allait pas à Beauxbâtons, elle n’avait nulle part d’autre où aller. Et cette école de magie restait une école, c’était mieux que rien.

La traversée avait été un calvaire pour Caroline. La mer ce n’était vraiment pas sa tasse de thé, ce qu’elle connaissait elle, c’était les montagnes. Pour la Grenobloise, la mer c’était la méditerranée, la mer des vacances, toujours calme. C’était la première fois qu’elle voyait la manche et qu’elle prenait un bateau sur une mer aussi agitée. Résultat, elle avait été malade pendant tout le voyage, oubliant momentanément ses inquiétudes et souhaitant de tout cœur arriver à destination.

Une fois sur l’île, Caroline se sentit mieux mais elle gardait la couleur pâle de ses déboires sur le bateau ainsi qu’un arrière-goût de bile très désagréable dans la bouche. Cependant, elle se tint calme durant le discours de celle qui devait être la directrice de l’école. Ses appréhensions revenaient à la charge et elle ne pouvait s’empêcher de les combattre qu’en maugréant à voix basse en réponse à ce qu’elle entendait.

- Tout le monde sait qu’il n’y a pas quatre éléments mais 118, même qu’ils sont regroupés dans le tableau périodique de Mendeleïev

Le discours continua et l'avenir de caroline s'éclaircit. Non pas qu'elle soit rassurée, mais au moins elle commençait à comprendre ce qui allait se passer par la suite. La jeune fille n'avait pas très envie de boire l'eau d'une fontaine mais visiblement c'était l'étape nécessaire pour accéder au buffet où elle pourrait manger pour faire partir cet horrible goût qui ne voulait pas quitter sa bouche. Elle se précipita donc parmi les premiers pour se faire répartir.

Devant elle, un garçon fut envoyé dans la maison de l'eau et une fille dans celle du feu. Caroline n'ayant aucune idée de l'impact de sa maison pour la suite de sa scolarité, elle se moquait totalement d'où elle serait envoyée. elle aurait bien le temps de voir ça plus tard, maintenant il fallait qu'elle boive... Pas très sûre d'elle, elle tenta à nouveau de se convaincre que tout état normal.

- Ce n’est que de l’H2O : deux atomes d’hydrogène et un d’oxygène, une molécule sous forme liquide, de densité 1, rien d’extraordinaire ! Puis la brume, c'est de l'eau aussi, il doit juste y avoir un produit dans cette fontaine qui fait réagir l'eau au contact des lèvres !

Et elle bu.


Résumé : Caroline a été malade comme un chien sur le bateau et elle est donc très pressée d'aller manger quelque chose au buffet. Elle passe son temps à marmonner dans sa barbe et est blanche comme un linge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌Messages : 272

MessageSujet: Re: [Intrigue n°1] Soirée de Bienvenue - La fontaine   Mer 30 Sep - 18:14

Durant quelques secondes, rien ne se passe... et puis une curieuse brume s'élève de la coupe, tourbillonnant dans les airs en volutes d'une belle couleur émeraude, dissimulant ton visage. Tu ne vois rien, plus rien que ce vert qui enveloppe ton horizon. A la vue de cette brume colorée, certains élèves applaudissent vigoureusement. Et la fumée s'estompe peu à peu. Félicitations, te voilà réparti dans la maison de la Terre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://port-brume.harrypotterrpg.fr
avatar


▌Messages : 73

MessageSujet: Re: [Intrigue n°1] Soirée de Bienvenue - La fontaine   Mer 30 Sep - 21:13

« N'oubliez pas : pré-sen-ta-ble ». les mots de la Directrice tournaient en boucle dans la tête d'Adèle Kroemer qui regardait d'un œil soucieux la grande dame se dresser à quelques mètres d'elle. C'est vrai qu'à côté de Mademoiselle Green, l'alsacienne faisait presque...pimpante. Elle avait néanmoins tenté de faire un effort, éconduisant pour l'occasion ses robes à imprimés fleuris pour la sobriété d'un pantalon chino orangé. Et puis, elle avait même tenté de faire raccord en se vêtant d'un chemisier blanc au col sailor et d'une ceinture en cuir brun. Certes, ses lunettes de soleil mouche piquées sur le haut de son crâne ne faisaient pas très professionnel, tout comme son vernis noir ou ses chaussures à plate-forme en liège, mais il lui fallait du temps pour se remettre de la fin des vacances, tout comme ce bout du nez qui avait sacrément pris pendant ce week-end au Cap d'Agde ! D'ailleurs, il fallait qu'elle contacte Oscar pour s'informer de l'insolation d'Elsa. Et qu'elle organise la date de sa future visite à Port-Brume. Et qu'elle s'achète de la crème hydratante pour les coups de soleil qui couvraient encore ses épaules. D'ailleurs, peut-être qu'elle devait féliciter Gabrielle aux-gros-seins d'avoir ravi le cœur de son ancien cher et tendre ? Non, ce n'était pas le moment d'y penser, ni de les revoir bouche à bouche en maillots de bain pendant qu'elle s'escrimait à trouver les proportions normales d'un château de sable. C'était la réception de rentrée, le moment important et quasi sacré de toute nouvelle année.

Dressée près d'Hippolyte Dorléac, ses yeux se détachèrent du visage cérémonieux de la directrice pour se poser sur le petit chaton que venait de s'avancer près de la fontaine. Les cheveux courts et propre, la démarche hésitante et l'air désespéré, elle ne put retenir un gloussement et un coup de coude à son camarade. « Tu crois que tu réussirais à lui retirer le balai qu'il a coincé ? Je me demande dans quelle maison il tombera, celui-là » le sourire angélique aux lèvres, Adèle l'observa boire pour se retrouver bientôt noyé dans un nuage bleuté. Lentement, très lentement, alors que les commissures de ses lèvres s'étiraient un peu plus pour fendre ses joues, elle lâcha doucement, en donnant une gentille tape sur l'épaule de son collègue un « Bon, bah bon courage, hein ! »
Une autre petite, quoique penaude, s'avança à sa suite, la chevelure flamboyante au vent. Elle semblait plus sûre et plus caractérielle : Adèle aimait ça. Si elle avait accepté de devenir responsable de maison, c'était afin de mener des élèves à la réussite. Qu'importe qu'ils ne fassent pas politique magique, comme elle -même si l'élève risquait de perdre quelques points de respectabilité-, elle souhaitait avant tout permettre à ces jeunes gens de se réaliser pour devenir des gagnants. Avec cette petite, on touchait peut-être quelque chose d'intéressant !
Concentrée, les mains serrées devant elle comme pour une prière à Merlin, elle ferma les yeux alors que la petite venait de boire la coupe. Faites que ce soit rouge, faites que ce soit... « La Maison du Feu ! » YES !

Sans se préoccuper du futur élève, Adèle sortit des rangs et se fraya un chemin vers la petite dont les grands yeux bleus ingénus apaisèrent les traits de son visage. Voilà, c'était le moment pour elle de montrer qu'elle n'était pas une responsable en carton. « Mia Loizeau, bienvenue dans ta maison dont je suis la responsable. Je m'appelle Adèle Kroemer et je suis professeur de droit et de vie politique sorcière. Mais ne t'inquiète pas, même si tu ne m'as pas pour le moment en cours, tu peux venir me voir dans mon bureau si tu as ne serait-ce qu'une question, d'accord ? » Un sourire encourageant s'était dessiné sur les lèvres rosées de l'alsacienne qui avait posé une main réconfortante sur l'épaule de sa nouvelle recrue, plus petite qu'elle, en plus, ce qui, croyait-elle, lui permettait de gagner en stature. D'un signe de tête, elle autorisa Mia à filer au buffet et resta là, au milieu de la cour, les bras croisés sur sa poitrine, à regarder d'un air fier cette cérémonie qu'elle jugeait prometteuse.
Finalement, elle prit également la direction du buffet, laissant les talons de ses chaussures s'enfoncer dans l'herbe humide, et s'approcha des coupes de champagne. Elle en prit d'ailleurs une et s'approcha de Solas Florentin qui tournait visiblement au soda. Etrange, elle pensait pourtant l'avoir déjà vu, et bien sûr pas qu'une fois, une autre boisson à la main. « Santé, tu as vu l'acquisition que je viens de faire ? Je suis assez fière de notre bonne vieille fontaine ! » Lança-t-elle en sirotant malicieusement sa coupe pétillante.
Son expression changea en voyant deux élèves de 3e année pouffer à sa remarque « Hey ! Vous n'avez pas d'autres conversations à surprendre ? Filez avant que vous ne tombiez dans le négatif avant-même le lancement de la coupe des maison ! » Alsace, notre région a du caractère...

En résumé : Adèle se trouve tout d'abord près de la fontaine, avec Hippolyte. Elle regarde la cérémonie d'Irwin et de Mia. Elle va féliciter cette dernière en sortant du rang professoral. Elle va ensuite vers le buffet pour prendre une coupe de champagne, partage sa victoire avec Solas et dispute quelques élèves...

_________________
BE PRETTY AND RUTHLESS 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌Messages : 38

MessageSujet: Re: [Intrigue n°1] Soirée de Bienvenue - La fontaine   Lun 5 Oct - 22:51

« Époustouflant » lui avait dit son père. Tu parles Charles. Adriel restait sceptique devant l’effet de la mystérieuse fontaine. Il avait imaginé quelque chose de plus… de plus… enfin pas comme ça. Des feux d’artifices peut-être. Ou mieux : des paillettes. Bon au moins, ils ne finissaient pas par se transformer en tornade ou en boule de feu. Adriel en aurait eu horreur. Ça aurait été franchement traumatisant, comme première expérience à l’Académie.
Cependant, son père n’avait pas eu tort sur une chose : l’établissement était un vrai petit bijou architectural. Un délice pour les yeux. Adriel étudiait avec émerveillement les alcôves, les moulures, les pavements, les tuileries, chaque petit détail qui constituait se tout qui coupait le souffle. Le jour déclinant semblait être fait pour embellir chaque pierre qui le constituait.
Le jeune sorcier se surprit à imaginer son père, à sa place, lorsqu’il avait son âge. Avait-il ressentit la même appréhension, au moment d’avancer ? La même fascination mêlée de terreur ? Et sa mère ? Elle avait certainement du foncer la première.
Adriel frissonna en repensant à sa dernière conversation avec sa mère, l’après-midi même.
- Fais bien tes devoirs, ne réponds pas aux professeurs, essaie de ne pas trop rêvasser, et SURTOUT : pour une fois dans ta vie, respecte les règles.
Adriel avait esquissé un sourire, sachant déjà qu’il allait faire une promesse impossible. Ne pas faire de bêtises ? Il le voulait bien. C’était juste les bêtises qui lui collaient à la peau. Il s’apprêtait à répondre, lorsque sa mère l’avait arrêté, et froncé les sourcils :
- Tu entends ?
Adriel avait écouté le silence que seuls les rouleaux de cette eau brunâtre et glaciale brisaient.
- Non, rien, répondit Adriel, troublé.
- C’est bien ce que je dis, répliqua sa mère en se tournant vers son mari. Où sont passés les jumeaux ?
Aloysius sursauta :
- Quoi, j’étais censé les surveiller ?
- En tant que père : OUI ! Quelles bêtises peuvent-ils bien manigancer ?!
Adriel avait décroché à partir de là. Il avait retrouvé Mia, et ils étaient partis… pour se retrouver là. Le jeune homme quitta l’observation de l’architecture pour observer les têtes autour de lui. Que des bruns ou des roux aux peaux blafardes. Mon dieu, le soleil n’existait donc pas dans cette région ? Bon, il ne fallait pas non plus être trop méchant. C’est que le corps enseignant était composé des jolis minois ! Adriel admira longuement de beaux mâles, mais son regard resta subjugué par une déesse froide à la crinière d’ébène et aux yeux clairs. Wouah
- Mais enfin qu’est-ce que tu attends ?! s’exclama Mia
- Hein ? fit Adriel en sursautant.
Mia leva les yeux au ciel :
- Qu’est-ce que tu attends pour passer ? Tu n’as même pas remarqué que j’ai été répartie, hein ? Je suis dans la maison du feu. Attends, je rêve ou tu baves ?
Adriel s’essuya et mordit dans la quiche que tenait Mia.
- J’y vais, j’y vais, dit-il en marchant à reculons vers la fontaine.
Et s’il n’était pas dans la même maison que Mia ? Cette histoire n’allait tout de même pas mettre à épreuve leur amitié tout de même ?
Adriel se retourna et marcha vers la fontaine, où attendait la directrice avec la fameuse coupe. Il était presque au bord lorsque le chat qui s’y prélassait s’en alla subitement – Adriel avait l’habitude de déclencher ce genre de réaction chez les animaux. Or, la boule de poil s’embourba dans ses jambes, et s’en fut assez pour briser l’équilibre précaire des trop grandes jambes d’Adriel, qui plongea tête la première dans la dite fontaine. L’eau était froide, et il se releva vivement en toussant. Il n’était censé que boire, et pas boire la tasse ! Adriel sortit de la fontaine, près de Madame Moreau qui, légèrement éclaboussée, tenait toujours le calice qu’il aurait dû boire. L’eau dégoulinait de tout son corps, sa chemise trempée collant à sa peau. Il esquissa un petit sourire d’excuse, se sentant complètement misérable. Il avait réussi à se mettre en ridicule dès son première jour, quel talent ! Il poussa un soupir et attendit le mystérieux phénomène, l’estomac noué.

En résumé : Adriel rêvasse en attendant de passer jusqu'à ce que Mia vienne le bousculer. Il rends la soirée inoubliable en tombant dans la fontaine et en en ressortant comme un chat mouillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▌Messages : 272

MessageSujet: Re: [Intrigue n°1] Soirée de Bienvenue - La fontaine   Lun 5 Oct - 23:03

Durant quelques secondes, rien ne se passe... et puis une curieuse brume s'élève de la coupe, tourbillonnant dans les airs en volutes d'une belle couleur brique, dissimulant ton visage. Tu ne vois rien, plus rien que ce rouge qui enveloppe ton horizon. A la vue de cette brume colorée, certains élèves applaudissent vigoureusement. Et la fumée s'estompe peu à peu. Félicitations, te voilà réparti dans la maison du Feu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://port-brume.harrypotterrpg.fr
avatar


▌Messages : 272

MessageSujet: Re: [Intrigue n°1] Soirée de Bienvenue - La fontaine   Mar 6 Oct - 10:01

Soirée de Bienvenue - Le discours d'André Aristite

Une fois que le dernier élève de premier année est réparti, Madeleine Moreau frappe dans ses mains. Il lui suffit d'un instant à peine et d'un clin d’œil amusé pour être écoutée de tous. Elle reprendre la parole d'une voix légère, mais qui semble tout de même indiquer que ce qui va suivre sera de première importance.

« Excellent ! Nos plus jeunes élèves sont maintenant répartis ! Ces maisons vous suivront jusqu'à la fin de votre scolarité ; elles seront en quelque sorte votre seconde maison ! Je vous demanderai d'en prendre soin, de les respecter : de bonnes actions vous ferons gagner des points pour votre maison, de mauvaises actions vous en ferons perdre ! En fin d'année scolaire, la Coupe des Quatre Maisons sera remise à celle dont les étudiants se seront montrés les plus assidus ! Vous trouverez au coeur de votre maison tout le soutien dont vous pourrez avoir besoin, en la présence de vos camarades, de vos préfets ainsi que des professeurs référents ! Monsieur Florentin est en charge des étudiants de la Maison de l'Air, Mademoiselle Kroemer s'occupe des étudiants du Feu, Monsieur Dorléac gère la Maison de l'Eau et Miss Green épaule les étudiants de la Terre. N'hésitez pas à aller vers votre professeur référent dès que le besoin s'en fera sentir ! »

En présentant les professeurs concernés, Madeleine Moreau se tourne vers eux, les salue discrètement avant de les désigner aux étudiants d'un bras tendu en leur direction.

« Je sais, je le sais parfaitement : vous aimez prouver, tant à nous autres professeurs qu'à vos camarades étudiants, que votre Maison est la meilleure et que vous seriez prêt à tous les sacrifices pour lui faire honneur … Oui, merci, les plus âgés, merci ! Pour votre enthousiasme ! Serait-il possible de me laisser poursuivre ? » Les rumeurs, qui s'étaient élevées lorsqu'il était question de prouver la loyauté des étudiants à leur Maison, se dissipent aussitôt. Madame Moreau s'autorise un petit sourire. « Merci. Nous vous demanderons néanmoins de vous montrer sympathique et engageant envers les étudiants des autres Maisons ! Mais nous aurons tout le loisir de revenir là dessus plus tard. Ce soir, j'aimerai vous présenter une personne qui rejoint tout juste notre école … et qui a quelque chose de particulièrement intéressant à vous annoncer ! A vous, mes chers petits étudiants, ainsi qu'à vous, sorciers ayant acceptés de passer la soirée avec nous pour l'occasion. Monsieur André Aristite ! »

L'homme qui, jusque là, était resté dans l'ombre, presque invisible aux yeux des étudiants, s'avança. Il avait été suffisamment discret pour que les rares personnes l'ayant croisés l'aient aussitôt oublié – un exploit dont il se délectait à présent d'un petit sourire, satisfait de la surprise et de l'impatience qu'il lisait dans les yeux de l'assemblée.
Il s'avançait vers la directrice d'un pas assuré, droit et décidé. De haute prestance, l'homme, que seules quelques membres de l'équipe pédagogique connaissaient, semblait sérieux, trop peut être. Pas forcément très avenant. Lorsqu'il prit la parole, un silence de plomb régnait sur les lieux.

« Bonsoir. Merci, Madame Moreau, pour votre accueil. Je ne vais pas faire durer le mystère plus longtemps ! J'aurai le plaisir de côtoyer cette année les étudiants de Beauxbâtons, l'équipe enseignante, ainsi que les sorciers ayant un lien direct avec l'alchimie. Vous le savez tous, un centre de recherche est niché au cœur de Beauxbâtons. J'imagine que cette année encore, le défi pour les plus jeunes étudiants sera de le trouver et, qui sait, d'y pénétrer … J'en suis le directeur depuis deux ans. Jusqu'à présent, nos actions sont restées discrètes et à moins de se pencher sur la composition du centre de recherche ou de s'intéresser de près à la presse spécialisée, les chances pour que vous me reconnaissez étaient maigres ! »

L'homme s'autorisa un sourire.

« Je me nomme André Aristite. Cet été, j'ai participé aux phases finales d'un projet de recherche qui ne décollait plus depuis quelques temps déjà. Dans le courant du mois d’août, un de mes chercheurs a fait resurgir un élément oublié, un fait que nous n'avions pas pris en compte. Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, j'ai l'immense plaisir de vous annoncer que notre département est sur le point de recréer, de façon absolument certaine cette fois, la pierre Philosophale ! L'Académie Française de Magie Beauxbâtons va donc être, tout au long de l'année, le théâtre d'événements d'une rare importance pour le développement de l'Alchimie ! »

Murmures dans l'assemblée. La pierre Philosophale ?! Impossible ! Le mot fusa une ou deux fois mais les sourires assurés de Madeleine Moreau et d'André Aristite les firent taire très rapidement. C'était donc vrai, alors ?

Personne, cependant, n'avait remarqué le bref coup de vent. Le ciel qui s'était assombri, peu à peu. Et l'onde qui avait très brièvement, de manière imperceptible, parcouru l'eau de la Fontaine …

Quelques petites indications HJ !
- Et voilà ! Votre personnage vient d'apprendre la grande nouvelle – vous avez tout le loisir d'y réagir ! Attention cependant : sur la question de l'alchimie, les avis sont très variés et la chose est extrêmement controversée !

- Après le discours d'André Hipolyte, Madeleine Moreau vous invite à vous servir à boire et à manger – les tables viennent de se remplir comme par magie de petits canapés sucrés et salés à déguster ! André Aristite reste parmi les convives ; il est tout à fait possible de venir lui parler, de lui poser toutes les questions que vous avez ! Prévenez simplement L'Alchimiste dans ce cas là, et indiquez dans votre MP le lien de votre RP, afin de L'Alchimiste puisse intervenir.

- Nous restons sur des RP courts !

- Merci de continuer à faire un petit récapitulatif à la fin de chacun de vos posts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://port-brume.harrypotterrpg.fr
avatar


▌Messages : 272

MessageSujet: Re: [Intrigue n°1] Soirée de Bienvenue - La fontaine   Dim 1 Nov - 23:00

L'intrigue n°1 est désormais close !
Merci à tous pour vos participations, ce fut un plaisir de vous lire
Pour vous remercier de votre implication, nous accordons à chacun 5 points (en sus des points automatiquement gagnés) par post !
Pour les adultes n'étant pas responsables de maison, vous retrouverez ces points dans votre profil.
Pour les autres, ils seront directement ajoutés dans ce sujet.
On se retrouve au prochain évènement fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://port-brume.harrypotterrpg.fr

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Intrigue n°1] Soirée de Bienvenue - La fontaine   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Intrigue n°1] Soirée de Bienvenue - La fontaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Ile de Batz :: Académie de Beauxbâtons :: Cour intérieure :: Fontaine de Beauxbâtons-
Sauter vers: